PAE / EVC : Procédure d’Autorisation a Exercer – Examen de Vérification des Connaissances [2022]

Aujourd’hui nous allons parler de l’examen de vérification des connaissances [ EVC ] et de la procédure d’autorisation à exercer [ PAE ] en France. Je vais vous dire tout ce que vous devez savoir si vous avez choisi cette voie pour faire la médecine en France. 

Cet article répondra aux 17 questions les plus fréquentes que les médecins étrangers se posent lorsqu’ils pensent à venir en France pour pratiquer la médecine. 

Si une question particulière vous intéresse, vous pouvez rapidement avancer en cliquant dans les liens dans la table des contenus.

Allons-y !

1. En quoi consiste la procédure d’autorisation à exercer ? [ PAE – EVC ]

C’est une procédure qui autorise la pratique médicale en France. Elle donne le droit d’exercer la médecine sur le territoire français pour les médecins hors union-européenne ; qu’ils soient généralistes ou spécialistes.

La médecine générale étant une spécialité, suivre cette procédure avec un diplôme de médecine générale revient à « se spécialiser » en médecine générale.

  Il faut garder à l’esprit que la même procédure peut être suivie par un médecin spécialiste étranger pour obtenir le droit d’exercer sa spécialité en France. Donc vous pouvez faire la spécialisation dans votre pays d’origine et postuler pour l’équivalence a travers cette procédure. 

La procédure est codifiée et comporte plusieurs étapes et la première étape, c’est la réussite aux examens de vérifications de connaissances (EVC).

2. Qui peut postuler pour la PAE ? Si j’ai obtenu une équivalence dans un pays européen, dois-je encore faire la PAE ?  

La réponse c’est OUI. Même si vous avez une équivalence de votre diplôme dans un autre pays européen, vous devez avoir une autorisation individuelle d’exercice pour pratiquer la médecine en France. 

schéma récapitulatif de la procédure d'autorisation a exercer [ PAE ]

Si je prends cette image qui résume la procédure d’autorisation à exercer [ PAE ], on peut constater qu’elle est ouverte aux médecins, aux chirurgiens-dentistes, aux sage-femmes et aux pharmaciens. 

Il y’a 4 cas possibles que vous devez bien connaître. Le premier cas qui concerne la majorité de ceux qui regardent cette vidéo, ce sont les médecins diplômés hors de l’Union européenne et donc le diplôme n’est pas reconnu par un pays européen. C’est de ce cas que nous allons parler en détails dans cette vidéo. Si vous êtes dans cette situation, pour avoir l’autorisation de pratiquer la médecine, vous devez réussir les examens de vérification des connaissances, puis passer 2 années dans un service agréé pour former les internes. Vous voyez ici 3 années, mais ça a été réduit a 2 années depuis 2020 et même à une année pour les dentistes et les sages femmes. 

  Après les 2 années d’exercice sous supervision, vous soumettez un dossier à la commission d’autorisation d’exercice qui va évaluer votre situation et peut vous donner 2 réponses. Soit la commission juge que votre formation n’est pas suffisante et vous recommande de faire une année supplémentaire sous supervision, soit elle vous donne l’autorisation individuelle d’exercice et vous pouvez vous inscrire à l’ordre des médecins.  

 

Le deuxième cas, c’est celui des diplômes obtenus dans l’union européenne qui n’ont pas une nationalité européenne. Ce sont par exemple les étudiants étrangers qui ont fait toute leur formation médicale en Europe. Dans ce cas, vous devez soumettre votre dossier à une commission qui va évaluer et vous dire si vous devez faire quelques mois de pratique sous supervision ou alors vous inscrire directement à l’ordre des médecins. Vous ne faites pas l’examen de vérification des connaissances. 

La troisième situation concerne ceux qui ont un diplôme de l’union européenne qui n’est pas conforme aux directives européennes. Un diplôme n’est pas conforme aux directives européennes s’il n’est pas cité dans l’arrêté de loi du 13 Juillet 2009 fixant les conditions de reconnaissance des titres de formation de médecin. J’ai mis un lien dans la description si vous voulez regarder toutes les spécialités européennes conformes. Si votre diplôme n’est pas dans cette liste, il faudra passer par une commission spéciale en utilisant la procédure de Dressen. 

La quatrième situation concerne ceux qui ont un diplôme hors de l’Union européenne, mais qui est reconnu par un pays de l’Union européenne autre que la France. Peu importe votre nationalité, vous devez passer par la commission d’autorisation par une procédure spéciale appelée “procédure hocsman”. Comme dans le cas précédent, soit vous allez faire quelques mois de pratique médicale sous supervision avant de vous inscrire à l’ordre des médecins. Mais vous ne passez pas les examens de vérification des connaissances.

3. Comment s’inscrire aux examens de vérification des connaissances ? [ PAE – EVC ]

  Les inscriptions se déroulent chaque année en mai ; les épreuves ont  lieu entre Septembre et Décembre. Pour avoir les dates exactes, il faut consulter l’arrêté de lancement de l’examen. Je publierai ce document sur cette chaîne chaque année, dès qu’il sera disponible.  

A CONSULTER: ANCIENS SUJETS A L’INTERNAT / ECN /EVC / RESIDANAT [ AVEC CORRECTION GRATUITE ! ]

Vous pouvez vous inscrire sur une des 2 listes de l’examen. Il y’a une liste A et une liste B. 

  • La liste B est ouverte uniquement aux personnes qui ont le statut de réfugiées politiques, apatrides, bénéficiaires de l’asile territorial, bénéficiaires de la protection subsidiaire ou français ayant regagné le territoire national à la demande des autorités françaises.
  • La Liste A concerne tous ceux qui sont éligibles pour concourir, mais non concernés par la liste B ; et donc la majorité de personnes qui regardent cette vidéo. 

Pourquoi cette précision sur les listes, parce que les candidats de la liste A font un concours, avec un nombre de places limitées alors que ceux de la liste B font un examen. Une moyenne de 10/20 étant suffisant pour que les candidats de la liste B réussissent les EVC. 

Les éléments que vous mettez dans votre dossier d’inscription dépendent de la liste sur laquelle vous êtes inscrits. Si vous êtes sur la liste A, les 2 pièces importantes sont votre diplôme de médecine et un justificatif de maîtrise de la langue française. Si vous avez fait les études médicales en langue française, une attestation de votre doyen sera suffisante comme preuve. C’est très important de constater que vous ne pouvez pas composer cet examen si vous n’avez pas encore votre diplôme.  

  Quand votre dossier d’inscription est prêt, il faudra l’envoyer à l’agence régionale de la santé dans laquelle vous souhaitez exercer la médecine. Si vous souhaitez pratiquer la médecine à Paris, il faut envoyer votre dossier à l’agence régionale de santé de l’Île de France par exemple. Vous pouvez consulter notre site internet pour avoir la liste de toutes les agences régionales de santé. Lien dans la description. 

Les examens se déroulent obligatoirement en France, en région parisienne. Vous ne pouvez pas composer à l’ambassade de votre pays. 

4. Peut-on choisir la spécialité qu’on veut ? [ PAE – EVC ]

Non et oui. Puisqu’il s’agit d’un examen d’équivalence, vous choisissez votre spécialité en fonction du diplôme que vous avez dans votre pays d’origine. Si vous êtes médecin généraliste, vous pouvez choisir 3 spécialités, à savoir la médecine générale, la gériatrie et médecine d’urgence. Si vous êtes déjà spécialiste, vous pouvez choisir votre spécialité, la cardiologie par exemple, mais vous pouvez aussi choisir la médecine générale, la gériatrie et la médecine d’urgence. Donc tout médecin qui passe les examens de vérifications de connaissances a au moins 3 choix  de spécialité. 

5. Quel est le programme de l’examen ? [ PAE – EVC ]

Le contenu des épreuves  est identique pour tous les candidats. Les candidats de la liste A et B se présentent à 2 épreuves écrites de 2 heures chacune, notées sur 20, et affectées du coefficient 1.

  La première épreuve porte sur les connaissances fondamentales et cliniques du second cycle de médecine. Ce sont essentiellement les 300 items de médecine du second cycle.  La seconde sur les connaissances cliniques en fonction de votre spécialité. Si vous avez choisi la neurologie, vous aurez une épreuve de neurologie, et ainsi de suite.  

6. Quels documents utiliser pour se préparer ? [ PAE – EVC ]

C’est assez difficile de mentionner un document en particulier. Mais vous trouverez dans la description des livres dédiés à la préparation . Mais si vous partez sur le site du collège des enseignants de chaque matière, vous aurez tout ce qu’il vous faut pour vous préparer. Pour les anciennes épreuves et les annales, je vais également laisser un lien en description pour télécharger les anciennes épreuves. 

CLIQUEZ ICI POUR AVOIR LES ANCIENS SUJETS A L’INTERNAT / ECN /EVC / RESIDANAT [ AVEC CORRECTION GRATUITE ! ]

7. Quelles sont les méthodes à utiliser pour se préparer ? [PAE – EVC]

Beaucoup d’étudiants qui préparent ce concours ont souvent d’autres préoccupations, soit ils travaillent déjà, soit ils sont internes dans leur pays, ou même étudiants au second cycle. Ce n’est clairement pas facile de mener plusieurs activités à la fois, mais la clef  c’est de commencer le plus tôt possible. Faites un plan même sur 6 mois ou 1 ans si possible et suivez le, même s’il s’agit de réserver 3 heures par jour pour cette préparation. Le plus important c’est d’utiliser les techniques d’apprentissages actives pendant votre préparation.

  Si vous voulez en savoir plus sur les bonnes méthodes d’apprentissage, j’ai fait toute une série de vidéos sur les bonnes techniques d’apprentissage que vous pouvez consulter sur cette chaîne; vous pouvez d’ailleurs voir la première vidéo en haut et à gauche de cette vidéo.    

8. Peut-on composer dans son pays d’origine ? [ PAE – EVC ]

Non. Jusqu’à ce jour, les ambassades et les consulats n’organisent pas cet examen. Il faut prévoir de venir en France, plus spécifiquement en région parisienne pour passer les épreuves. 

9. Combien dois-je dépenser pour participer aux EVC ? 

Pour constituer le dossier, vous ne faites aucune dépense financière. Votre première réelle dépense sera pour voyager. Et bien sûr prévoir toutes les dépenses financières associées, c’est-à- dire la demande visa, les billets d’avion aller-retour, le logement, les moyens de subsistance pendant votre séjour en France. Si vous êtes déjà en France pour d’autres raisons, vous n’aurez aucune dépense supplémentaire à effectuer.

10. Quelles sont mes chances de réussite ? [ PAE – EVC ]

Les chances de réussite dépendent surtout de votre préparation de la spécialité choisie. Pour la médecine générale par exemple, en 2021,  98 candidats étaient inscrits sur la liste B et 2351 candidats sur la liste A, ce qui fait un total de 2449 candidats pour  364 places. Soit 14% de  chances de réussite pour les médecins généralistes.

Pour la radiologie, 4 candidats étaient inscrits sur la liste B et  298 candidats sur la liste A; ce qui fait au total 302 candidats pour 101 places. Soit 30 % de chances de réussite pour les radiologues. Bien-sûr en fonction de votre préparation vous n’aurez pas les mêmes chances de réussite que les autres! 

11. Quelle différence y’a t-il avec les internes  français et le médecin étranger qui a réussi ? [ PAE – EVC ]

Quand vous réussissez aux examens de vérification des connaissances, vous êtes affecté dans un hôpital comme praticien associé. En tant que praticien, vous avez plus de responsabilités qu’un interne qui est considéré comme médecin en formation.

Dans la hiérarchie des responsabilité dans un service, vous avez le praticien hospitalier, le praticien associé, l’interne et ensuite les étudiants en médecine. 

En plus, vos années de travail sous supervision sont pris en compte comme années d’expérience professionnelle dans votre parcours. 

12. Quel est le salaire d’un médecin étranger qui a réussi ? [ PAE – EVC ]

Sur le plan salarial, le montant varie beaucoup en fonction de la ville dans laquelle vous serez affecté. Dans les grandes villes comme Paris, Marseille , Lyon, le salaire est inférieur à celui que vous pouvez percevoir dans les petites villes en région. Dans les petites villes, vous pouvez aussi être logé par l’hôpital, et même avoir un véhicule de service. 

   Dans un hôpital public, la loi prévoit un somme de 2537.22 euros par mois  pendant la première année, avec une croissance progressive jusqu’à 4607,41 euros si vous avez 24 années de service.  

Il y’a aussi des gardes et des astreintes que vous pouvez faire qui vous apporteront 154 euros pour une garde entre Lundi et Vendredi , et 187 euros pour une garde le samedi, le dimanche ou un jour férié. 

13. Peut-on se déplacer avec sa famille ?

La réponse c’est OUI. Vous êtes un travailleur salarié, et si vous avez déjà une famille, avec tous les documents nécessaires, vous pouvez engager une procédure de regroupement familial qui permettra à votre famille de vous rejoindre. Mais cette procédure a ses conditions particulières que je vous invite à consulter sur le site de l’ambassade de France dans votre pays. 

Il y’a beaucoup de situations à voir au cas par cas, mais en tant que salarié, vous pouvez vous déplacer avec votre famille une fois que vous commencez le travail dans votre hôpital d’affection.

14. Quelles sont les dépenses quotidiennes à faire en France ?

Une fois en France, les dépenses sont à peu près les mêmes que celles d’un interne, les 3 éléments à prendre en compte sont votre loyer, votre alimentation, le transport et les loisirs. Si vous êtes dans des grandes villes comme Paris, Marseille, Bordeaux, Lyon, vous aurez à dépenser à peu près 600 euros pour le loyer, 300 euros pour l’alimentation et 75 euros pour le transport; ce qui coûte à peu près 1000 euros par mois. Bien-sur il s’agit de la moyenne, certains dépensent un peu plus et d’autre un peu moins.

15. Après avoir obtenu le diplôme, est-ce que je peux aller pratiquer la médecine dans un autre pays Européen? [ PAE – EVC ]

OUI. Après avoir obtenu votre diplôme d’équivalence en France, vous vous inscrivez à l’ordre des médecins et vous obtenez un numéro qui vous permet d’exercer dans tout pays européen comme un médecin français. 

16. Quel est le meilleur choix entre les EVC, l’internat à titre étranger ?

C’est très difficile de dire quelle voie est la meilleure. Tout dépend de vos objectifs personnels. Si vous voulez absolument faire la spécialisation en France, le concours d’internat vous permettra d’y arriver. Mais si vous voulez rapidement entrer sur le marché du travail, si vous êtes prêt à exercer comme médecin généraliste, ou prêt à  faire la spécialisation dans votre pays d’origine, alors l’examen de vérification des connaissances est préférable. 

Mais rien ne vous empêche de suivre les 2 voies! Il faut quand même se souvenir que vous avez 2 tentatives pour le concours d’internat à titre etranger et 4 tentatives pour l’examen de vérification des connaissances. 

CLIQUEZ ICI POUR AVOIR LES ANCIENS SUJETS A L’INTERNAT / ECN /EVC / RESIDANAT [ AVEC CORRECTION GRATUITE ! ]

17. Est-ce possible de faire des études pendant les 2 années d’exercice sous supervision ?

OUI ! vous pouvez poursuivre des études en parallèle après avoir réussis les EVC. D’ailleurs vous serez obligé de faire des diplômes universitaires ou des capacités dans le cadre de la procédure d’autorisation à exercer [ PAE ]. 

  Dans la réalité c’est assez difficile de suivre deux formations simultanément, mais si vous êtes suffisamment organisé et prêt a y consacrer le temps et l’énergie que ça exige, faites le !  

Si vous voulez découvrir les autres voies ouvertes pour les médecins étrangers en France,  je vous invite à regarder la vidéo intitulée “Étudiants et Médecins étrangers en France” sur ce blog.

A lire: Étudiant ou Médecin Étranger en France: Toutes les voies pour réussir

A lire: Stagiaire Associé: Faire un Stage de Médecine, pharmacie ou chirurgie dentaire en France

A lire: Médecins étrangers: faire son internat en Belgique. Comment s’y prendre ?

A lire: Comment faire son internat au Canada?

A lire: Comment faire son internat en Suisse?

REFERENCES

Dr Idriss TSAYEM

Dr Idriss TSAYEM

Médecin - Chercheur, M.D , PhD(c) Sorbonne Université / École normale supérieure de Paris

1 Comment
  1. BONJOUR MA QUESTION EST LA SUIVANTE ES QUE ONT DOIT ENVOYER LE DOSSIER PAR COURRIER AVANT OU APRES L INSCRIPTION EVC SUR INTERNET

Leave a reply

Opportunités en Ligne
Logo
Reset Password
Shopping cart